fbpx
Newsroom & Blog

Jun 10, 2022   |   Blog Post

Trois Missions dans un Voyage de Distribution des Produits de Santé

By Archimède Makaya

Program Manager, Drones for Health

Introduction

Après plus de 4 ans d’expĂ©rience dans la chaine d’approvisionnement des vaccins dans la province de l’Equateur au nord-ouest de la RĂ©publique DĂ©mocratique du Congo (RDC), il est plus que temps de savoir comment optimiser la distribution des produits de santĂ© pour la couverture santĂ© universelle. Dans un contexte des ressources limitĂ©es, la solution combinant la distribution directe des produits, la supervision formative ainsi que l’utilisation immĂ©diate des donnĂ©es pour la prise de dĂ©cision est une meilleure option pour amĂ©liorer la disponibilitĂ© Ă©quitable des produits de santĂ© et par consĂ©quent l’accès aux services aux communautĂ©s Ă©loignĂ©es et d’accès difficile car dit-on «  pas de produits pas de programme ».

Etablissements de santé à accès difficile

La province de l’Equateur est pourvue d’une population difficile Ă  atteindre, dissĂ©minĂ©e dans la forĂŞt Ă©quatoriale, le majestueux fleuve Congo et des nombreux cours d’eau. De plus, les mauvaises infrastructures routières, l’insuffisance communicationnelle et de prestataires logistiques compĂ©tents, rendent les distributions de produits très difficiles. Par consĂ©quent, ces communautĂ©s Ă©loignĂ©es ont un accès insuffisant aux produits et aux services de santĂ© de qualitĂ©. Comment amĂ©liorer la disponibilitĂ© des produits de santĂ© dans ces milieux ?

Trois missions en un voyage de distribution

Deux solutions sont utilisées pour améliorer l’accès aux soins dans les communautés difficiles à atteindre :

(1) L’initiative « Nouvelle Génération de la Chaine d’Approvisionnement » (NGCA, en sigle). Depuis juillet 2017, la province de l’Equateur avec le financement de la Banque Mondiale, de GAVI et de la Fondation Bill & Melinda Gates met en œuvre la NGCA pour optimiser la chaine d’approvisionnement des produits de santé à travers la distribution directe couplée à la supervision formative et la collecte des données logistiques essentielles.  En effet, la NGCA permet de réduire des coûts totaux de la chaîne d’approvisionnement à 34% d’après l’étude financière conduite en février 2018 par Professeur Noël de l’Université de Harvard[1]. La distribution directe et intégrée améliore la disponibilité des produits de santé y compris les vaccins, les médicaments essentiels et génériques au dernier kilomètre. Aucune rupture de stock a été observée pour les six antigènes analysés entre Juillet 2017 et Juin 2018 dans les 3 zones de santé (ZS) ciblées par la NGCA. Avant l’initiative NGCA, ces 3 zones avaient connu 16 ruptures de stock durant la période allant de Janvier à Juin 2017 selon les analyses de Acasus à partir de DVD-MT Equateur.  En début 2022, en collaboration avec les cadres du Ministère de la Santé, nous avons organisé un voyage qui a couvert 4 missions dans les aires de santé éloignées et d’accès difficile des zones de santé de Bikoro, Ingende, Lilanga Bobangi, Lolanga Mampoko, Mankanza, Ntondo et Bolenge. Les quatre missions ont servi de mener : la distribution directe des produits de santé ; la supervision formative des prestataires de sites, voire des équipes cadres de zones de santé ; la collecte des données pour l’étude de performance de l’utilisation de drones dans le transport des produits de santé ; et la maintenance curative du réfrigérateur solaire TCW 40 SDD dans le Centre de Santé Bondo  Grâce à la mutualisation des ressources, et d’une manière très efficients, les résultats suivants ont été atteints : La disponibilité des vaccins a été améliorée, 80% dans 62 établissements de santé visités ; plus de 124 prestataires de soins ont été formés sur l’état en gestion de supports d’information sanitaire et maintenance préventive ; le réfrigérateur solaire TCW 40 SDD en panne depuis plus de 2 ans a été réparé .

(2) Le transport des produits de santé par drones. Pour renforcer la distribution jusqu’au dernier kilomètre, VillageReach en partenariat avec le Ministère de Santé Publique, Hygiène et Prévention de la RDC et Swoop Aero, utilise le plus grand réseau drone au monde dans les aires de santé à accès difficile de la province de l’Equateur pour assurer le transport bidirectionnel des produits de santé tels que les vaccins, médicaments génériques et essentiels, la collecte des échantillons des maladies infectieuses, équipements de protection, les rapports SNIS, etc. Les résultats de l’enquête à mi-parcours de l’étude de performance de l’introduction de drones dans la chaine d’approvisionnement des vaccins dans la province de l’Equateur conduit par L’Ecole de Santé Publique de Kinshasa (ESPK) en Juin 2021, a montré que la disponibilité des vaccins dans les centres de santé servis par drones s’est améliorée de 78% à 102% en 5 mois. Et le délai de livraison est passé de 2 jours à moins de deux heures[2]. Autrement, les agents de santé des centres de santé éloignés ont économisé deux jours de voyage par mois grâce aux drones, ce qui leurs permet de consacrer plus de temps aux patients

Leçons apprises

De par la mise en œuvre de ces deux solutions, quatre leçons clés ont été retenues pour optimiser la distribution directe des produits de santé dans les milieux à accès difficiles :

  • Leçon 1 – Mutualisation de ressources 

Peu importe la source de financement, la mise en commun de ressources financières permet de partager les coûts de distribution entre bailleurs, souvent élevés pour surmonter les difficultés géographiques, infrastructurelles routières et communicationnelles.

De plus, le partage des termes de références avec toutes les parties prenantes permet de rentabiliser la mission de distribution en intégrant les cadres provinciaux et zonaux polyvalents, susceptibles d’assurer la supervision formative et la collecte active des données pour prises de décisions.

  • Leçon 2 – Distribution intĂ©grĂ©e

Pour répondre efficacement aux besoins des communautés d’accès difficiles, les distributions intégrées des produits de santé sont plus efficientes. Pendant la pandémie à COVID-19, nos convois de pirogues motorisées/véhicules ainsi que les drones de Swoop Aero, ont transporté les produits divers tels que les vaccins, médicaments essentiels génériques, les équipements de protection, contraceptifs, etc.

  • Leçon 3 – Distribution Ă  toute opportunitĂ©

En routine ou urgence, les quantités des produits à demander ou livrer devant toute opportunité sont guidées par les paramètres de contrôle d’inventaire max-min qui sont : la consommation moyenne mensuelle, la période de revue, le niveau minimum et maximum de stock.

Capitaliser toutes les occasions de voyage dans les milieux éloignés et d’accès difficile pour assurer la livraison des produits de santé est meilleur moyen pour améliorer l’accès aux soins.

  • Leçon 4- Utilisation appropriĂ©e de drones

Selon les circonstances et les caractéristiques des produits à transporter, le choix de la nouvelle technologie pour approvisionner les établissements de santé enclavés est crucial pour une prompte réponse.  En effet, les drones sont plus appropriés dans la livraison ou la collecte d’urgence des produits de santé suite à sa rapidité. Lors de la campagne de vaccination contre la fièvre jaune en novembre 2021 dans la Zone de Santé de Bikoro, les drones ont livré quotidiennement les vaccins et collecte des rapports dans les ilots du Lac Tumba.

De même, le transport des produits thermosensibles, à petit volume en routine est plus aisé par drones.

Conclusion

Dans un contexte où les établissements de santé sont éloignés, difficiles à atteindre et les communautés ont insuffisamment accès aux produits de santé comme dans la plupart des régions en République Démocratique du Congo, la mise à échelle tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Equateur de 2 solutions susmentionnées, potentialisées par les quatre leçons apprises ci-dessus, contribuera à la transformation des prestations de santé pour atteindre tout le monde.

Mr. Archimède Makaya, Responsable du programme drone pour la santĂ© Ă  l’ONG VillageReach/RDC est docteur en mĂ©decine Ă  l’universitĂ© de Lubumbashi en RDC. Avec plus de 10 ans d’expĂ©rience au Ministère de la SantĂ© Publique, Hygiène et PrĂ©vention oĂą il gravi plusieurs Ă©chelons, MĂ©decin Directeur du CSR de Kalamba, MĂ©decin chef de staff mĂ©dical HGR Lukolela, MĂ©decin chef de zone de santĂ© de Lukolela et Encadreur provincial polyvalent. Puis il a travaillĂ© comme consultant VillageReach, coordinateur provincial avant de devenir Responsable du programme drone en RDC. Il a plus d’expĂ©riences de santĂ© publique dans les rĂ©gions Ă©loignĂ©es et la chaine d’approvisionnement des produits de santĂ©

[1] D. Thomas, E.Moto, J.Crawford, O.Defawe, A.Makaya, JW. Ngwato, J.Bompongo, J,Monzembela, G.Ailstock, E.Bancroft, B.Magadzire, D. Baabo, N. Waston. Optimized supply chain model reduces health system costs in DRC. ELSIEVER. Volume 39, Issue 30, 5 July 2021

[2] Rapport de l’enquête à mi-parcours de l’évaluation des performances de drones dans le transport des vaccins et autres produits de santé dans la Province de l’Equateur RDC. Ecole de Santé Publique. Septembre 2021 (https://espkinshasa.net/evaluation-des-performances-des-drones-pour-le-transport-des-vaccins-et-autres-produits-de-sante-vers-les-formations-sanitaires-eloignees/)

Return to Newsroom

Support Our Mission

Your tax deductible contribution helps to increase health care availability to reach the most under-reached.

Stay Informed

By providing your email address you agree to receive periodic email news from VillageReach.